• Le rêve!

    Le rêve!

  • Départ type « le Mans »

    Départ type « le Mans »

  • Aïe Aïe Aïe

    Aïe Aïe Aïe

  • La classe anglaise

    La classe anglaise

  • Ferrari Dino

    Ferrari Dino

  • Ford SHELBY 350 GT

    Ford SHELBY 350 GT

  • La reine du Mans

    La reine du Mans

  • La nuit tombe!

    La nuit tombe!

  • Ferrari 512 de nuit!

    Ferrari 512 de nuit!

BEAUTE TRANSALPINE

Posté par moreaueric1804 le 22 janvier 2009

 wsb500x314ferrari.jpg

Petite rétrospective des « entrées de gamme Ferrari ». Après vous avoir présenté la Dino 246 GT et la polémique autour d’elle, pour certains la première entrée de gamme véritablement Ferrari est la 308. C’est la première d’une  longue série de « berlinettes » et pour tout vous dire mes modèles préférés chez Ferrari. J’examinerai tour à tour sur ce blog la 308 GTB, puis la 328 puis la 348, la 355, la 306 pour finir par la contemporaine 430.

308gtsouverture.jpg    

Elles ont en point commun d’être de réelles sportives et d’être, c’est mon avis, les plus belles œuvres d’art automobile, intemporelles, remarquables sous tous les angles, des modèles de désign illustrant l’œuvre du Maître PININFARINA.

308gtsar.jpg308gtshaut.jpgferrari308gts1.jpg1978ferrari308gts01m.jpg

La 308 GTB va être présentée au Salon de Paris de 1975

Un nom       

                  

 sanstitre13.bmp1984ferrari308gtbqv.jpg

La Ferrari est baptisée 308 GTB ce qui signifie 30 pour 3,0 litres de cylindrée et 8 pour 8 cylindres. C’est l’année du nouveau titre de champion du monde de F1 avec le célèbre Niki Lauda sur la Ferrari 312T. Elle est là pour faire oublier la Dino 308 GT4 tant décriée. Mais en fait elle en est strictement dérivée, elle en reprend le châssis et le même moteur le V8 3  litres de 255 chevaux.

308gtsturbo.jpg308gtsprofil.jpg 

La grande différence tient surtout dans le style. 

Design Pininfarina 

 gts2.jpgferrari308.jpg1985ferrari308gtsquattrovalvolefrontst.jpg

Le Maître est de retour pour dessiner cette magnifique auto dont les lignes s’inspirent des 512BB et des Dino 246 GT. L’auto est très compacte, basse, effilée. Elle a séduit et séduit encore tous les passionnés de la marque Ferrari et également les autres, elle fait l’unanimité.

ferrari20308gts.jpgfer308gts78.jpgferrarioccasion366251.jpg 

La  grande nouveauté vient également de sa coque en polyester sauf le capot qui est en aluminium. Le polyester a été choisi car la qualité obtenue est irréprochable et les délais de conception sont très courts. Par ailleurs et c’est là le propre d’une sportive, l’auto est beaucoup moins lourde (1090 kg).

043ferrari308gts.jpg064ferrari308gts.jpg

Un moteur

 308int.jpg

C’est donc le V8 de la 308 GT4 qui équipe la belle, un V8 de 3  litres et 255 ch à 7700 tr/min et un couple de 30 Mkg à 5000 tr/min. Les versions américaines auront quatre sortie d’échappement contre une pour le reste du monde. Les performances sont là et allucinantes pour l’époque : 250 km/h, 26 secondes au kilomètres départ arrêté.

308gtsv8.jpg 

Par ailleurs son comportent routier est incroyable et elle est très joueuse, ce qui ravira celui qui la pilotera.  Les jantes reprennent le dessin à 5 branches des Daytona en 14 pouces.

 308roue.jpg 

Version découvrable.

 308gts.jpg1979841898615fa5e363.jpg1978ferrari308gtsredsalr.jpg

En septembre 1977, au salon de Francfort, est lancée la version découvrable la 308 GTS, avec un toit amovible qui vient se ranger derrière les sièges. Le polyester ne convient plus car pas assez rigide pour la GTS.

lglg10013885b15d.jpgfer308gtsi81.jpgimagelarge.jpg

C’est ce modèle qui a été rendu célèbre par le détective interprété par Tom Selleck « Magnum ».

  magnum.jpgsanstitre14.bmpmagnumpiferrari.jpg

Il roula à son volant durant 155 épisodes de 1980 à 1988 ce qui contribuera à la renommée de ce modèle.

  magnum2.jpg250x21020magnum2020ferrari.jpg

Face aux nouvelles normes américaines, principal marché pour Ferrari, Ferrari va troquer son V8 à carburateurs contre une injection. Ce sont les 308 GTBi et 308 GTSi qui vont passer à 214 ch à 6600 tr/min et un couple de 24,8 Mkg à 4600 tr/min, merci les américains !!!

ferrari308gtsfront.jpga.jpgferrari.jpg

Toutes les  qualités routières de la belle s’en trouvent amoindries (vitesse maxi, accélérations, reprises…). Elles ont toutes désormais les quatre sorties d’échappement.     

Succès

1981ferrari308gtsi.jpgferrari308gts.jpgfer308gts79.jpg 

Malgré la baisse de puissance,  la 308 va rencontrer un énorme succès, même  si le grand rival pointe son nez Porsche et sa 911 ; Ferrari va donc réagir et améliorer son V8 3  litres qui développe désormais 240 ch à 7000 tr/min et un couple de 26,5  Mkg à 5000 tr/min.  

 Côte actuelle 

bsc2002620ab.jpgferrari2030820p9206.jpg Magnum fait encore de l’effet, tout le monde rêve de cette 308, le prix du marché reste haut, c’est un des modèles préférés des passionnés. Il y en eut beaucoup mais leur cote est élevée, il faut compter environ 29000 euros. Mais attention à l’entretien qui est très exigeant et onéreux, le prix des pièces est élevé, tous les 5000 km on effectue la vidange et le remplacement des filtres, on règle les carbus tous les 8000 kms.  Les factures avoisinent souvent les 5000 euros minimum.

ferrari308gtssflr.jpgferrari308gtsssalr.jpgferrari308gtsgreenfrontanglest.jpg 

Il faudra prévoir un budget entretien très important.

ferrari308gtb.jpg308guide.jpg 

Merci de me donner votre avis sur ce classique Ferrari. 

Une Réponse à “BEAUTE TRANSALPINE”

  1. touchti dit :

    Voilà l’âge d’or de Ferrari, nous pas en terme de succès ou de santé économique (là ce serait plutôt aujourd’hui), mais bel et bien en terme de personnalité et de plaisir. Si l’on reprend toute l’histoire du cheval cabré, je laisserait de coté ce que l’on voit aujourd’hui et depuis la 355, voire même un peu avant pour me concentrer sur les 308, 328 et 388 GTO… Voilà, je sais que tout le monde ne sera pas d’accord, mais tant pis. V8, V8 et encore V8 !!! et puis c’est tout !

Laisser un commentaire

 

akrobike |
Roue libre |
beaumontbms |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | R11 Turbo
| Rover 216 GTi
| kesslerjeanclaude