• Le rêve!

    Le rêve!

  • Départ type « le Mans »

    Départ type « le Mans »

  • Aïe Aïe Aïe

    Aïe Aïe Aïe

  • La classe anglaise

    La classe anglaise

  • Ferrari Dino

    Ferrari Dino

  • Ford SHELBY 350 GT

    Ford SHELBY 350 GT

  • La reine du Mans

    La reine du Mans

  • La nuit tombe!

    La nuit tombe!

  • Ferrari 512 de nuit!

    Ferrari 512 de nuit!

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 15 janvier 2009

TONITRUANTE

Posté par moreaueric1804 le 15 janvier 2009

 sanstitre8.bmp

Dans le cœur des Porschistes, il y a un modèle à part, qui a toujours été reconnaissable au premier coup d’œil, ce qui n’est pas évident lorsqu’on connaît la diversité des modèles Porsche, il  s’agit de la 911 Turbo.

965turbo36031.jpg

 

Juste avec l’appellation Turbo, on sait qu’on affaire à une 911 sérieuse, Juste par  son look et ce depuis l’origine, cette auto fait envie. 

 carterscars911.jpg

La première version définitive de la 911 Turbo date de 1974 et la dernière 911 type 997 n’échappe pas à la règle et propose dans sa gamme une version Turbo depuis 2006.

 

  997turbo.jpg

Retour sur une drôle de machine. 

   

La type 930 : 1974 

 

 930ar1.jpg930ouverture1.jpg070922065021140271261016.jpg

Elle a longtemps couronné la gamme, se distinguant par un aileron arrière horizontal qui recouvre la partie arrière de la machine,  juste au dessus de  la grille de refroidissement.

930s1.jpg071006053440140271300371.jpg

Le moteur est basé sur celui de la 911 Carrera, mais sa cylindrée est portée à 3 litres grâce à l’augmentation de l’alésage ; il est alimenté par injection K-Jetronic et suralimenté par un turbocompresseur KKK qui comprime les gaz d’admission à 0,8 bar. La puissance atteint ainsi 260 chevaux à 5 500 tr/min.

porsche911turbo9308.jpgporspe001.jpg1301258image1.jpg
Dès 1975, Porsche va produire cette 911 turbocompressée dont la dénomination usine sera 930. Au départ cette voiture est prévue pour être fabriquée à 500 exemplaire en vue d’une homologation en groupe 5 FIA, mais devant l’engouement suscité par ce modèle, l’usine de Zuffenhausen décide d’augmenter la production. La carrosserie restera semblable aux autres modèles de 911 avec simplement des ailes plus larges dues à un élargissement des voies avant de 60 mm et des voies arrières de 120 mm. Ce modèle est en outre équipé d’un large spoiler arrière assurant une portance négative à haute vitesse, en combinaison avec un nouveau becquet avant.

071006053510140271300372.jpgimages11.jpg

La type 964 (1989-1994) 

 images22.jpg071007034824140271302678.jpg071007033758140271302616.jpg

En 1991, le Turbo look fait son apparition. Il s’agit seulement de placer la carrosserie de la turbo sur les atmosphériques. Seuls les coupés et les cabriolets peuvent en bénéficier. La 964 Turbo[N 5], appelée aussi Turbo 2 car il s’agit de la deuxième version de la Turbo. Elle fait son apparition en 1991 avec le moteur 3,3 L simple turbo de la précédente génération développant 320 ch. Elle est posée sur des jantes 17″ et dispose d’un aileron fixe et d’ailes élargies. Les freins sont également modifiés pour pouvoir stopper la bête et les suspensions sont plus basses par rapport aux autres versions atmosphériques. Il s’agit d’une propulsion.

965turbo3602uc4.jpg964turbos.jpg964turbo332vq21.jpg

L’année 1992 voit également arriver une version spéciale, la Turbo S et ses 355 ch ainsi qu’une seconde série limitée la Turbo S leichtbau qui a le mérite de mettre en avant deux grands principe pour le gain de puissance, une diminution du poids grâce a un allègement spécifique et un gain de puissance faisant monter le moteur 3,3 L à 380 ch. La Turbo S Leichtbau est équipée d’ailes arrières avec entrées d’air intégrées et d’un aileron arrière fixe plus fin et entièrement peint de la couleur de la caisse ainsi que de jantes de 18″ en trois parties que l’on retrouvera un peu plus tard sur la turbo 3,6 L.

964t361.jpg964turboouverture1.jpg964turbo1.jpg

En 1993, étant donné les réclamations des clients qui ne retrouvent pas dans leur 3,3 L, la vivacité de leurs anciennes Turbo, Porsche augmente la cylindrée du moteur en proposant un 3,6 L de 360 ch possédant des freins plus gros et des jantes 18″ trois parties. La 3,6 L possède aussi sa version spéciale, la Turbo S 3,6, disposant de 385 ch mais l’heure de la retraite de la 964 Turbo a déjà sonné et il n’existe seulement qu’une poignée de Turbo S 3,6 L. 

La type 993 (1994-1998) 

 images31.jpgporsche993.jpg993turboguide1.jpg

C’est l’apparition de la 993 TT (Twin Turbo, ou bi-turbo, 4 roues motrices) et il y a également la version 993 Cabriolet Turbo 3,6 L (moteur identique à la 964 turbo 3,6 L)

993gt21.jpg993turboouverture.jpg993turbo1.jpg

La type 996 (1998-2004) 

 996turbocabrio041.jpg911turbo05.jpgporschegt2996front.jpg

Elle compte également la Turbo existant en coupé et en cabriolet apparues en 2000 et 2001 et la Turbo S existant également en coupé et en cabriolet apparues en 2002.

2002porsche996turbo17m.jpgporschegt2996side.jpg

La type 997 (depuis 2004) 

 edocompetitionporsche911type997shark07.jpg911turbocab99711.jpg2007porsche911turbo1.jpgporsche2099720turbo20noire203.jpg

Deux versions Turbo existent désormais la Turbo et la Turbo cabriolet. Les caractéristiques actuelles de ce monstre sont les  suivantes :

275pxporsche911turbo1.jpgporsche911turbocabriolet2.jpgtechartgtstreetporsche911type997turbocabriolet2008.jpg911turbo9971.jpg

Elle est équipée d’un moteur 6 cylindres à plat (fameux flat 6) de 480 chevaux à 6000tr/min, seule la GT2 fait mieux avec 530 chevaux, le couple est démoniaque avec 620Nm et même 680Nm avec l’overboost à 5000 tr/min, 310 km/h et là encore seule la GT2 fait mieux avec 329  km/h et le 0 à 100 km/h est avalé en 3,9 secondes.

porsche911turbo997techart12006.jpgporsche996p6d.jpgturb6.jpgedocompetitionporsche911type997shark04.jpg

Publié dans Actualité automobile | Pas de Commentaire »

 

akrobike |
Roue libre |
beaumontbms |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | R11 Turbo
| Rover 216 GTi
| kesslerjeanclaude