• Le rêve!

    Le rêve!

  • Départ type « le Mans »

    Départ type « le Mans »

  • Aïe Aïe Aïe

    Aïe Aïe Aïe

  • La classe anglaise

    La classe anglaise

  • Ferrari Dino

    Ferrari Dino

  • Ford SHELBY 350 GT

    Ford SHELBY 350 GT

  • La reine du Mans

    La reine du Mans

  • La nuit tombe!

    La nuit tombe!

  • Ferrari 512 de nuit!

    Ferrari 512 de nuit!

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 9 janvier 2009

UN MORCEAU D’AMERIQUE

Posté par moreaueric1804 le 9 janvier 2009

dyn004original1024768pjpeg5093772970389265245d1655d603d5ed1d5b8.jpg

Il est une voiture aux Etats-Unis qui symbolise à elle seule ce pays. C’est la Corvette. Imaginez elle existe depuis 1953, six générations se sont déjà succédées, c’est une véritable voiture de sport américaine avec tous les ingrédients : moteur V8, look monstrueux.

img6641.jpg

Elle est née le 30 juin 1953, en tant que première voiture dont les lignes sont directement issues d’un concept et la première de série à posséder une carrosserie en fibre de verre.

250pxchevroletcorvettec4.jpg

Six générations de voitures de rêves.

 

C1 (1953-1962) 

 196120corvette20fuelie20012.jpg800pxcorvetteje1958.jpg

La première Corvette. Dénommée « straight-axle » par les initiés, reste indissociable de l’image de l’ Amérique  des  années 1950. 

chevroletcorvettec11962a.jpgchevroletcorvettec11962b.jpg

On l’a vu dans de nombreux films et  p our en avoir vu quelques unes notamment au salon rétromobile de Paris ou sur le circuit du Mans classic, elle garde une certaine classe et un dessin également intemporel, encore aujourd’hui elle  fait sensation. A son bord, vous avez l’impression d’être aux Etats-Unis dans les années 50.

chevroletcorvettec1.jpg250pxcorvetteje1958.jpg

La célébre couleur de la première auto est dans les mémoires (polo white) avec un intérieur rouge. C’est une stricte deux places même si elle est immense comme beaucoup d’américaines.  Elle est dotée d’un six cylindres en ligne Chevrolet de 150 ch baptisé « Blue Flame » et d’une boîte automatique à deux vitesses.

corvettec119565730.jpg

C2 (1963-1967) 

 images1.jpgchevroletcorvettec2fuelie.jpgc2.jpg0418071.jpg

La seconde génération, conçue par Larry Shinoda sous la direction stylistique de Bill Mitchell, est lancée en 1963 et terminera sa carrière en 1967. L’année 1963 verra l’introduction de la nouvelle Corvette Sting Ray coupé avec ses vitres arrières en deux parties et de fausses grilles de ventilation sur le capot ainsi que des suspensions arrières indépendantes. La vitre arrière séparée sera supprimée en 1964 à cause de problèmes de sécurité ainsi que les grilles de capot. La puissance moteur est de 365 ch en 1963 et 275 ch en 1964.

corvettec212f8eefec6d7540e9cfe3b2a808c6f925.jpgchevroletcorvette.jpg1964chevycorvette.jpg250px1967chevroletcorvette427convertible.jpg

En 1966 la corvette est disponible avec un moteur de 427 ci (Pouce cubique,unité de volume)=(7 litres) créant ainsi la Corvette la plus recherchée de son histoire. La version L88 de ce moteur est officiellement estimée à 438 ch mais des sources externes lui donnaient plus de 550 ch.

corp070401z1966chevroletcorvettec2cruising.jpg250pxchevreletcorvettestingray.jpgpicsmed149743302101964corvettec2.jpgstingray1.jpg

Seulement vingt Corvettes ont été commercialisées avec ce moteur en 1967 et ces voitures peuvent aujourd’hui atteindre plus de 600 000 dollars aux enchères. 

C3 (1968-1982) 

 250pxyellowcorvette.jpgjaune151.jpg

La troisième génération, inspirée du concept car de Chevrolet « Mako Shark » (dessinée par Larry Shinoda), démarra en 1968 et se termina en 1982. En 1969, GM augmenta la cylindrée de leur « small-block » 5,4 L, pour atteindre 5,7 L, et en 1970 le big-block 427 est passé à 454 7,4 L,  monstrueux !. Le sommet de sa puissance a été atteint, en 1970 et 1971, avec le LT-1 de 1970 donnant 370 ch et en 1971 le 454 in³ ayant sa dernière année de puissance élevée avec 425 ch.

kevins79vette.jpgimg6641.jpg1969corvette4.jpg1975blackcoupecorvette.jpg

Du fait du passage vers les carburants sans plomb, les normes d’émission de pollution et les convertisseurs catalytiques, la puissance continua de chuter jusqu’en 1975 pour atteindre 165 ch avec le moteur de base et 205 ch pour le moteur L82. Grâce aux avancées technologiques permettant de concilier antipollution et gain de puissance, la puissance remontera lentement pendant le reste de la carrière de la C3 terminant en 1982 avec 200 ch pour le moteur L83.

corvettec3coupefullinit.jpg69chvy20corvette20coupe.jpg4600599120313ab8803.jpg

Mais la plus recherchée, et sans conteste la plus puissante, la rarissime Corvette ZL-1 de 1969 (seulement!) avec le moteur tout aluminium d’une puissance de 430 ch, moteur qui fut repris sur la Chevrolet Camaro YENKO. La puissance réelle de ce moteur dépassait les 580 ch. Seulement deux Corvettes avec le moteur ZL-1 sont sorties des chaines Chevrolet. Une est en Floride et l’autre dans l’état de Washington. Cette dernière n’est cependant pas entièrement documentée. Quelques moteurs seuls ont néanmoins été vendus à des pilotes de course. Moins élitistes mais très rares aussi, sont les versions moteurs L-88 (Culasse aluminium). La puissance était équivalente au ZL-1. 80 L-88 sont sortis des chaines en 1968, et 116 en 1969, dernière année de cette version moteur. Une L-88 se négocie entre 100 et 400 000 dollars aujourd’hui, alors qu’une ZL-1 n’a pas de prix.

jaune15.jpgchevroletcorvettec3cabriolet1.jpg

C4 (1984-1996) 

 corvettezr1c41.jpg1988corvette2.jpg13022001.jpg

C’est une voiture plus proche de nous, rendue célèbre par de très nombreux films et séries américaines.

250px1993chevroletcorvettezr1.jpgchevroletcorvettec4vonhahn.jpg2712936.jpg

La production de la génération C4 débuta avec la production de la 1984, et ayant comme motorisation le moteur de la 1982 (avec 205 ch) et allumage à injection appelé cross-fire. Le moteur à allumage Tuned Port injection fit son apparition dès 1985. Cette génération sera produite jusqu’en 1996 et verra plusieurs innovations et modèles très recherchés. Avec par exemple la Pace Car de 1986, la ZR-1 de 1990, la 1988 35e anniversaire toute blanche (y compris les roues), la GRAND SPORT de 1996 en version coupé et convertible (produite à hauteur de 1 000 unités seulement (820 modèles coupé et 180 convertibles).

250px1996corvettegrandsport.jpg1301311image1.jpgc4.jpg

La puissance est passée de 200 ch à plus de 330 ch. La version ZR-1 de 1990 avait un moteur développant 375 ch. La production totale de cette génération se chiffre à quelques 330 000 exemplaires. 

C5 (1997-2004) 

 97corvette5.jpg

Pour ma part, je trouve que la C5 est la moins réussie esthétiquement, même  si les goûts et les couleurs !!!

picsmed13972330313chevroletcorvettec5z06.jpg

Je la trouve plus japonaise qu’américaine, peut être est-ce dû à l’influence grandissante des constructeurs japonais sur le marché américain.

250pxcrw3566.jpg

Le Moteur est un V8 « LS1″ tout alliage. S’il conserve un arbre à cames central et seulement deux soupapes par cylindre, le reste se montre parfaitement à la page. Et le résultat, bluffant : la réponse à l’accélérateur est immédiate à tous les régimes et le moteur, qui respire mieux que le LT1, accepte de monter à 6 200 tr/min (contre 5 800 tours).

2662775.jpg

Caractéristiques : 

V8 de 345 ch à 5 400 tr/mn, 497 Nm à 4 200 tr/mn jusqu’en 2001 et 350 ch à partir de 2002; 

Performances : 292 km/h, 400 mètres DA en 13,7 secondes, 1 000 mètres DA en 24,4 secondes ; 0 à 100 km/h 4,6 sec. 

Degré de finition unique (Standard et Pack sur coupé depuis fin 1999) ;

chevroletcorvettec520011.jpg

Option à rechercher pour un comportement sportif : boite manuelle six vitesses RPO NM6 et package sport RPO Z51, comprenant radiateur d’huile de direction suspension à lame de ressort plus grosse ainsi que barre anti-roulis de plus gros diamètre et freins plus puissant). 

 chevroletcorvette20c5184.jpg

La conquête de l’Europe. C’est le but de cette nouvelle Corvette, encore plus agile et performante que ses aînées.

Pour ma part, je suis heureux d’être passé à la C6, beaucoup plus « américaine » dans l’âme.

corvettec52003a.jpg

C6 (Depuis 2005) 

 corvettec6geiger1grande.jpg2005chevroletcorvettec6convertiblefaroad1024x768.jpggeigercarscorvettec6gelb1.jpgcorvettec6z06028.jpg

C’est en 2005 que la C6 est lancée. Elle est plus courte et plus étroite que la C5, son empattement s’allonge toutefois. À l’avant, les phares ne sont plus escamotables mais l’arrière conserve la poupe tronquée avec les quatre gros feux ronds. Le grand changement est que la voiture ne porte plus le préfixe Chevrolet, Corvette étant maintenant une marque à part entière dans le groupe General Motors à l’extérieur de lAmérique du Nord.

sametpakchevroletcorvettec601.jpgsanstitre21.bmpchevroletcorvettec6026330055.jpgsanstitre1.bmp

Elle est disponible en quatre versions: 

  • La LS2 et son V8 de 6 litres (Code moteur LS2), disponible en coupé ou en cabriolet 404 ch 

  • La Z06 et son V8 de 7 litres (Code moteur LS7) 512 ch 657 Nm 

  • La LS3 et son V8 de 6,2 litres (code Moteur LS3) 430 ch 586 Nm avec le kit echappement spécial, 436 ch et 592Nm. Ce nouveau V8 garde une course identique et seul son alésage augmente. Les ingénieurs ont recherché un gain dans les hauts régimes bien que le V8 ne manquait pas de couple par le passé. 

  • La ZR1 (2009) et son V8 de 6,2 litres suralimenté par un compresseur Eaton (code Moteur LS9) 647 ch 835 Nm. Cette version monstrueuse de la C6 a notamment signé un temps record de 7’26’4 minutes sur la célèbre Nordschleife. A noter que les nombreuses innovations techniques dont elle dispose ont permis de rendre sa conduite plus accessible et performante ( Système Magnetic Ride Control de Cadillac, freins en carbone/céramique, commande de boite plus rapide…).

sanstitre1.bmp102192006chevroletcorvette.jpg250pxcorvettec601.jpg

La ZR1 a fait l’objet d’un article  sur ce blog, vous pouvez vous y référer.

 

A vos  commentaires.

Publié dans Actualité automobile | 1 Commentaire »

 

akrobike |
Roue libre |
beaumontbms |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | R11 Turbo
| Rover 216 GTi
| kesslerjeanclaude