• Le rêve!

    Le rêve!

  • Départ type « le Mans »

    Départ type « le Mans »

  • Aïe Aïe Aïe

    Aïe Aïe Aïe

  • La classe anglaise

    La classe anglaise

  • Ferrari Dino

    Ferrari Dino

  • Ford SHELBY 350 GT

    Ford SHELBY 350 GT

  • La reine du Mans

    La reine du Mans

  • La nuit tombe!

    La nuit tombe!

  • Ferrari 512 de nuit!

    Ferrari 512 de nuit!

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 5 décembre 2008

LA LIGNEE DES GTI

Posté par moreaueric1804 le 5 décembre 2008

 106s161.jpg

 Petit retour en arrière aujourd’hui sur celle qui a été chez Peugeot la sportive la plus abordable et appelée à juste titre par le site www.automobile-sportive.com « La Teigne de Sochaux ».

106s16ouverture1.jpg106s16avrouge2.jpg106s16rouleprofil.jpg

C’était l’époque des petits bolides et la 106 S16 est la digne héritière de la 205 GTI.

imgs16.jpg11qv2copie1ui.jpgminiimgp4647.jpg

Au départ nous avons eu droit à la 106 XSI dotée déjà d’un moteur 100 chevaux qui baissa à 95 chevaux avec le catalyseur puis remonta à 106 chevaux . C’était un peu juste pour inquiéter les ténors de la catégorie même si son châssis était déjà remarquable.

10620xsi.jpg1420xsi.jpg106xsiprofil2.jpg106xsi2.jpg

Lors du restyling, la 106 XSI est devenue 106 S16 et a hérité d’un moteur plus puissant un 1,6 litres 16 soupapes de 120  chevaux à 6000 tr/min, 205 km/h en vitesse de pointe et le 0à100 en 8,7 secondes, un moteur rageur à haut régime qui offre à la voiture des performances de vraies GTI. Il est à noter que l’auto ne faisait que 950 kg, donc un bon rapport poids puissance.

106s16moteur.jpg106s16avstaticjaune.jpg106.jpg

Le dessin est signé par la paire Gunak – Welter et il apporte plus de personnalité à la petite sportive sochalienne. Elle dispose alors d’un e vraie calandre ajourée et on voit très vite la ressemblance avec sa grande sœur la 306.

1062016s.jpg106bleue4.jpg

De  nombreux  détails  sont  plus  soignés  comme  les palettes  de  portes carénées, le phare arrière est agrandi et sont uniformément rouges, portes et capots possèdent des tolérances réduites pour les jointures. Il y eut un gros travail pour améliorer les finitions de  l’auto, on peut parler d’une auto complètement différente de la première génération de 206. La version sportive dispose en plus d’extensions d’ailes, de bas de caisse, de boucliers avant et arrière ajourés et proéminents, les longues portées avant ronds, un becquet sur le hayon et des jantes alu de 14 pouces. Pas moins de 9 coloris étaient disponibles.

peugeot106s162804.jpg2ecb3jk4.jpg

La tenue de route et le comportement de cette auto étaient d’un haut niveau.  Certes, l’équipement et la finition étaient loin des références allemandes mais encore une fois, est ce l’essentiel ?

106s16interieur.jpg106s16detailinterieur3.jpg

Son tarif était toutefois l’un des meilleurs de la catégorie et on pouvait se faire plaisir à l’époque sans forcément débourser une fortune.

1062.jpgimages2.jpgsanstitre5.bmp

Elle était quasiment la jumelle de la SAXO VTS. 

Cette auto n’a pas fait oublier la 205 GTI mais ce n’était pas son but, elle a eu son existence propre et c’est une des dernières voiture passion de chez Peugeot qui savait auparavant faire des voitures très sportives à des prix très contenus.

jpjeans113050486010.jpgdsc04398aj3.jpg

C’était la voiture idéale pour apprendre à conduire sportivement et peut être moins sauvage que la 205 GTI qui n’était pas toujours facile à apprivoiser.

sax941119551960dsc04338.jpg

 C’est la voiture que l’on a bien connu dans les années 90, qu’on entendait de loin, surtout si le pot d’échappement était changé par Devil !!!  Elle n’échappa pas à la mode tuning et là aussi avec pas toujours de réussite et de bon goût.

 peugeot106wizardwide01.jpg3693.jpg

Merci de m’indiquer ce que vous pensez de cette auto. A-t-elle marquée votre jeunesse ? 

Publié dans Actualité automobile | 2 Commentaires »

 

akrobike |
Roue libre |
beaumontbms |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | R11 Turbo
| Rover 216 GTi
| kesslerjeanclaude